Salta

Dernière étape de mon voyage avant Catamarca et les fouilles archéologiques! L’ambiance de la ville est très différente de ce qu’on trouve en Patagonie. On est déjà bien plus au sud, vers les hauts plateaux andins et la Bolivie. La ville a conservé beaucoup plus de vestiges de l’époque coloniale. On y trouve plein de petits musées dans de vielles maisons coloniales remplies de mobilier d’époque et de belles églises de toutes les couleurs. La température n’est plus la même non plus, il fait vraiment chaud! J’y arrive en milieu d’après midi avec le bus. En arrivant, je me fait accostée par un gars qui travaille dans une auberge de jeunesse et qui me propose de loger là bas. L’auberge est en plein centre, il me montre quelques photos, ça à l’air pas mal. J’accepte donc et il me paye le taxi pour aller là bas. L’auberge est agréable, dans une vieille maison et le staff à l’air très sympa, j’y resterai pour 3 nuits. Dans la soirée, je vais me promener en ville sur la place principale, la basilique, le musée d’histoire de la ville… Je mange en terrasse, il fait vraiment bon quand le soleil commence à baisser.

Imagen 003

Imagen 019

Imagen 035

Le lendemain, je vais visiter le MAAM, musée archéologique de haute montagne où sont exposées les momies des enfants de Llullaillaco. C’est vraiment émouvant de voir ces corps d’enfants parfaitement conservés depuis 500 ans! Je retourne me reposer à l’auberge en début d’après midi, il fait vraiment trop chaud. Un peu plus tard, je retourne en ville visiter plusieurs vieilles maisons coloniales qui abritent de petites expositions. Le soir, je vais dans une peña avec un américain et un australien de l’auberge. Les peñas sont des bars-restaurants dans lesquels ont peu écouter de la musique folklorique. C’est très populaire, tout le monde peut venir avec son instruments et jouer de la musique. Il y en a dans tous les coins: ici un homme chante avec sa guitarre, là un petit groupe avec guitarre, bandonéon et percussion. Tout le monde reprend les chansons populaires en coeur, l’ambiance est vraiment géniale! Nous y restons jusqu’à 2h du matin, les habitués se sont regroupés dans une salle oú tout le monde chante, ils en ont encore pour un moment puisque la peña ne ferme que vers 4-5h. On se sent vraiment en Amérique du sud.

Le lendemain, j’ai réservé une excursion pour aller visiter la Quebrada de Humahuaca, des sortes de gorges à près de 3000 m d’altitude classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. J’achète des feuilles de coca qui se vendent un peu partout, la guide nous montre comment les mastiquer, ça me servira surement sur le chantier pour lutter contre le « soroche », le mal des montagnes qui sévit à partir de 3500m. Ça vaut vraiment le coup pour les couleurs des montagnes, jaune, orange, rouge, marron, violet, gris, vert… On fait un premier arrêt à Puramarca pour voir la montagne aux 7 couleurs. Le petit village en lui-même est rempli d’étalages pour touristes. Nous allons ensuite jusqu’à Humahuaca, une petite ville à 3000 m d’altitude. Pareil, très touristique mais on ressent quand même l’esprit andin. J’entre dans le petit musée archéologique, il n’y a pas grand chose et je suis la seule visiteuse. La femme de l’accueil m’ouvre une porte cachée à coté des toilettes, à l’intérieur, 3 momies à moitié décrépies dans des vitrines en verre, ça fait un peu bizarre!Nous continuons ensuite jusqu’à Tilcara où nous visitons un site archéologique: la pucara de Tilcara. Pucara signifie forteresse, il n’y a pas e rempart mais le site se trouve en position dominante sur toute la vallée du Rio Grande. C’est une véritable ville qui a pu accueillir près de 1500 personnes avant l’arrivée des espagnols. Aujourd’hui on voit des vestiges de murs sur toute la colline, quelques quartiers ont été restaurés. Pour finir, nous nous arrêtons pour prendre un photo de la « palette du peintre », des montagnes aux couleurs exceptionnelles. Dernier arrêt, Jujuy, la capitale de la région. Nous avons juste le temps de visiter la cathédrale et de repartir. Sur le chemin du retour, nous sommes coincés par une manifestation au milieu de l’autoroute. Il y a un couple avec un petit garçon d’un an et demi qui me prend en amitié, il veut s’assoir à coté de moi et protest dès que ses parents veulent le reprendre, il est vraiment trop mignon! Finalement, nous arrivons à Salta à 11h du soir au lieu des 20h30 prévues… En rentrant, je suis un peu crevée mais Luis, le gars de la réception et Kelly, une londonienne me proposent de sortir avec eux ce soir là. J’accepte finalement, nous allons d’abord dans une autre auberge rejoindre des amis de Luis puis nous allons danser dans une boite qui passe de la musique live. Nous dansons une bonne partie de la nuit, les argentins sortent vraiment tard, il est presque 6h du matin quand on rentre à l’auberge.

Imagen 039

Imagen 073

Imagen 079

Imagen 085

Imagen 095

Le lendemain, je réussis à me lever pas trop tard pour avoir le temps de visiter un dernier musée, le musée d’art ethnique. Les salles ne sont pas trés nombreuses mais elles regroupent une très belle collection d’objets archéologiques et d’objets actuels provenant d’un peu toutes les Andes, magnifique. Je rentre à temps pour prendre mon bus à midi en partance pour Catamarca. J’ai vraiment apprécié cette ville!

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Salta. Bookmarquez ce permalien.

2 réflexions sur “Salta

  1. AH que c’est beau (bis) quelles voleurs, quelle ambiance..
    (Je suis en train de tout relire dans ton site. Il y avait des choses qui m’avait échappées car je ne suis pas très débrouillarde avec l’ordi..)
    Compliments aussi pour tes photos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s