Valparaiso – Mendoza: Ruta 7

Le bus part a 8h, direction Mendoza en traversant les Andes. J’ai décidé de m’arreter un peu apres la frontiere Argentine a Puente del Inca, tout pres de l’Aconcagua, la montagne la plus haute des Amériques (6962m). Il n’y a pas d’arret normalment mais je demande au chauffeur de m’y arreter. Avant d’y arriver, il y a l’ascension en bus, pas moins de 30 virages en épingle les uns apres les autres! J’ai contacté le refuge de Puente del Inca via facebook pour etre sur qu’il y a quelqu’un. Le village s’appelle ainsi em hommage a un pont naturel formé par des eaux thermales. Les scientifiques pensent qu’il s’est formé grace a un pont de glace sur lequel se sont accumulés des roches et des sédiments qui ont été solidifiés par les eaux thermales riches en sel et en CO2. Un hotel thermal y a été contruit au début du XXeme siecle, on y accédait par un train, le plus haut du monde a l’epoque. Aujourd’hui, le pont et l’hotel sont en ruines, ce qui donne un petit air de fin du monde a l’endroit, tres sec (on est déja a 2600m). Le village se compose surtout d’étalages avec des souvenirs en tout genre, quelques snack, une poste (qui fait aussi refuge, c’est la que je vais dormir), quelques maisons et une école. Je vais toquer au refuge, je suis la seule résidente avec le couple et leur petite fille qui s’en occupent. Je m’installe et je vais visiter le village, prendre des photos du pont et du « cementerio de los andinistas », un cimetiere ou ne sont enterrés que des andinistes (alpinistes des Andes).

camille 182

camille 201

camille 230

camille 191

camille 189

Le lendemain, je marche jusqu’au parc national Aconcagua. Il n’ouvre que le 20 novembre mais un circuit d’1h est accessible avec un joli point de vue sur l’Aconcagua. On y voit également des « bloques errantes », d’énormes blocs de pierres qui ont été charriés par le glacier qui occupait la zone il y a bien longtemps. Le paysage est magnifique, dommage qu’on ne puisse pas encore faire de rando! Le temps de faire le circuit et de rentrer, il n’est que midi. Je décide de partir pour Mendoza, en stop! C’est la seule route qui relie Buenos Aires a Santiago du Chili, tous les camions y passent, ce serait vraiment surprenant que personne ne me prenne. En effet, a peine 2 min apres que j’ai commencé a marcher, un car vide en direction de Mendoza s’arrete pour me prendre. Je m’assoie a l’avant, a l’etage, avec une super vue sur la vallée et les montagnes. Le bus ne va en fait pas jusqu’a Mendoza, il me laisse a Uppsalata. Le chauffeur me dit de prendre un autre bus qui qrrive au moment ou je descend. Je le prend, il ne coute que 37 pesos argentins (5 euros). J’arrive a Mendoza vers 16h, a l’hostel Independencia, en plein centre.

camille 258

camille 248

camille 266

Publicités

2 réflexions sur “Valparaiso – Mendoza: Ruta 7

  1. Donc si je comprends bien au niveau itinéraire tu prévoies de monter ensuite de Mendoza vers Catamarca pour rejoindre ensuite Laguna Blanca le lieu du stage de fouilles. Après le village au goût de fin du monde et les 2 mois que tu viens de passer, tu ne seras pas dépaysée par les conditions de vie du site, puisque je lis sur ta page : »Le CRI n’a pas d’eau chaude et pas de chauffage. Laguna Blanca n’est pas reliée au réseau téléphonique et n’a pas de réseau électrique en fonctionnement actuellement (HS jusqu’à nouvel ordre). »
    🙂

    Rubrique « informations » :

    … d’autant plus que je t’informe que tu seras vraiment dans l’air du temps, puisque les USA vont faire un exercice national de simulation d’une panne totale du réseau électrique et de télécommunications, du 13 au 15 Novembre http://www.nytimes.com/2013/08/17/us/as-worries-over-the-power-grid-rise-a-drill-will-simulate-a-knockout-blow.html?_r=0 en rapport avec les éruptions solaires de hautes énergies qui déferlent sur la terre en ce moment

    … Ils n’ont pas choisi cette date au hasard puisque le soleil nous gratifie de ses plus puissantes émanations jamais enregistrées depuis le 25 octobre : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2484851/Sun-sends-28-solar-flares-erupting-space-week–way.html et chaque jour cela s’intensifie : Il y a eu le cyclone le plus puissant sur terre jamais enregistré hier aux Philippines : http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201311/09/01-4708952-philippines-le-typhon-haiyan-aurait-fait-10-000-morts.php

    Donc, il y a réellement des possibilités que le réseau mondial de télécommunications (et électrique) saute durant la semaine qui vient. D’être dans un endroit déjà préparé à cette configuration est un cadeau de la Vie, si cela intervient !? … Quoiqu’il en soit, tu es vraiment super bien entrainée 🙂

    Je t’embrasse ma chérie…
    Merci d’être toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s