Premiers jours à Buenos Aires

Une fois mes bagages déposés à l’auberge, je peux enfin partir à la découverte de la ville. Je sors pour trouver de quoi manger et me familiariser avec le quartier. L’auberge est située en plein centre, tout près de la Plaza de Mayo, l’obélisque et le Theatro Colon. C’est assez facile de se repérer, toutes les rues se coupent à angle droit. Je trouve une pizzeria qui fait aussi des empenadas dont on m’a déjà parlé plusieurs fois. Au moment de les commander je ne sais toujours pas ce que c’est exactement. On m’en amène deux: ce sont des sortes de chaussons salés, la garniture peut changer, ceux là sont à la viande. Très bon!

De retour à l’auberge, je m’installe et je prend une douche, enfin! Il y a 3 autres filles avec moi dans la chambre, je commence à parler avec Suelen, une brésilienne qui voyage seule aussi. Elle me propose d’aller avec elle voir un spectacle qu’elle a réservé sur internet. Bien entendu, j’accepte. On ira avec une autre brésilienne, Karina, qui est avec nous dans la chambre. Elle ne parle pas très bien l’espagnol et moi non plus. La communication est un peu laborieuse mais on y arrive avec de la patience et des sourires. Départ à 9h30. Suelen hèle un taxi dans la rue qui nous amène au point de rendez-vous. C’est un spectacle un peu spécial: en aveugle! On attend devant une porte très ordinaire qui fini par s’ouvrir assez mystérieusement. On suit un long couloir pour arriver dans une cour où nous accueillent des personnes masquées. On nous bande les yeux et ça commence. Au début c’est assez déstabilisant mais on fini par se laisser aller, il n’y a rien à faire que se laisser guider avec confiance. Des mains viennent me chercher, me font tourner, m’asseyent… Le spectacle se passe: sons, musiques, odeurs, objets à toucher… Finalement on nous enlève le bandeau et on nous sert du vin, on discute avec les deux artistes, une femme et un homme qui nous joue quelques airs de guitare. Un peu perchés mais sympathiques! C’était une expérience inattendue mais pas désagréable. À la fin du spectacle nous reprenons un taxi pour aller dans un club. On boit quelques coktails mais on ne danse pas beaucoup, la fatigue se fait sentir et il est déjà plus d’une heure… On rentre en taxi vers 3h30. Un lit, enfin!

Le lendemain, j’avais prévu d’aller dans le quartier de San Telmo avec Marleena, une allemande qui est dans la meme chambre que moi. Le dimanche il y a une grande brocante dans ce quartier. On se lève vers 9h30 mais malheureusement il pleut il il fait froid, 6ª. On décide alors d’aller au Theatro Colon avec Victor Hugo. Et oui, c’est comme ça que s’appelle un brésilien qui loge à l’auberge avec qui Marleena a passé la soirée précédente. Il a deux entrées gratuites, une pour lui et une pour Marleena. Je vais avec eux, je pourrais peut etre en trouver une sur place. En effet, au moment où je demande au vigile de l’entrée où je peux en trouver, une dame qui entrait à ce moment m’en donne une qu’elle avait en trop, parfait! Ce jour là il y avait un concert gratuit dans le théatre, des aires latinoaméricains avec des artistes argentins, brésiliens, venezuéliens et mexicains. Superbe! C’est amusant et émouvant de voir ce mélange de tradition classique et européenne avec les rythmes et les instruments traditionnels. Quand on ressort il fait beau et nous allons à la brocante.

camille 012

camille 017

camille 018

camille 027

camille 033

camille 035

Publicités

3 réflexions sur “Premiers jours à Buenos Aires

  1. Ouais!Une vraie danseuse de tango dans la famille.Je t’envie car j’adore le tango….je vais de ce pas écouter un CD de Carlos Gardel…..Bizzz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s